Bienvenue sur le site du projet des relais familiaux COUP D'POUCE 92

Vous y trouverez le modèle et la présentation du projet tel que l'avaient élaboré en 1989 ses concepteurs, François et Anne-Marie DUBOIS qui ont pu l'accompagner durant plus de vingt années. Pour cela ils avaient créé l'association Coup d'pouce 92 qui  les a aidés à la gestion de deux relais dans les Hauts-De-Seine de 1990 à 2010.

E
n 20 ans, plus de 6 500 enfants accueillis



L'association a été dissoute le 31 décembre 2010, en raison de leur départ à la retraite, mais les structures de Chatenay-Malabry et de Fontenay-aux-Roses demeurent. Leur gestion a été reprise par Les Apprentis d'Auteuil depuis le 1er janvier 2011. Même si le nouveau fonctionnement de ces structures s"éloignent gravement du  fonctionnement initial des Relais Familiaux imaginé par François et Anne-Marie DUBOIS, elles ont le mèrite de faire perdurer une certaine forme d'accueuil "dépannage" indispensable aux familles  !!

Ce site a dorénavant pour ambition de rester la mémoire vivante du projet de Relais Familial COUP D'POUCE 92. Il sera un lien pour les anciens professionnels et amis de l'Association Coup d'pouce 92  et pour ses anciens bénéficiaires...
Que les uns et les autres n'hésitent donc pas à laisser leur message sur le livre d'or !

Les professionnels des Relais Familiaux COUP D' POUCE 92 ont créé une nouvelle dynamique : l'Association COUP D'POUCE C.D.P. ("Consultation-Didactique-Pédagogie") afin d'encourager et d'accompagner la création de structures équivalentes . Ils souhaitent aussi  proposer une aide de type "coaching" en s'appuyant sur le projet de vie et de fonctionnement des relais familiaux auprès de structures existantes.

Visitez  
ATTENTION :
Nous n'avons plus la maitrise du fonctionnement des Relais Familiaux COUP D'POUCE 92 de Chatenay-Malabry et de Fontenay-aux Roses.
La gestion de ceux-ci a été confiée à Apprentis d'Auteuil qui ont modifié de façon conséquente le projet initial de François et Anne-Marie DUBOIS.
Ceux-ci ne sauraient par conséquent être tenus responsables des éventuels dysfonctionnements repérés par des usagers.